Le célibat au mileu de ses amies mariées ou mamans

 

Ces derniers temps et suite à diverses discussions autour de moi, je me suis rendu compte que ce n’est pas toujours facile d’être la seule non mariée ou sans enfants, parmi ses copines.

Le plus dur (à mes yeux) c’est le statut «sans enfants».

Parce qu’à la rigueur on sait quasiment toutes ce que veut dire être en couple.

Le coup de la chaussette derrière la télé, la vaisselle que tu pourrais laisser 300 jours qu’il ne la ferait pas, mais dès que tu veux la faire « ô malheur!!! J’allais la faire j’avais mis un rappel pour le 10 juin a 14h54 »! Leurs maladresses légendaires, mais leurs amours tout aussi légendaires (ou pas. Il y a aussi des connards au carré, voire au cube!!!).

Donc, ça on connait plus ou moins, mais vas sortir à tes copines que tu sais ce que ça fait que de sortir un gnome de ton corps et de te réveiller 100 fois par nuit.

Déjà que je n’aime pas me lever la nuit pour aller faire pipi…

Vas donner des conseils quand toi les seuls bébés ou enfants que tu as gardés sont tes petits frères/soeurs/cousins/voisins (même si chez nous pour compter nos familles il faut des machines parce qu’on n’a pas assez de doigts de pieds et de mains).

Partant du principe qu’on ne naît pas avec le gène « maman», mais qu’on le devient et bah toi quand tes copines parlent, se donnent des conseils, s’encouragent bah tu les écoutes…

 

Bon déjà elles te cassent bien le mythe de la grossesse parfaite, de l’accouchement en 3 min des films et des dessins animés « pouf j’ai perdu les eaux» et hop bébé est là 3mn après.

 Apparemment la vraie version c’est « j’ai perdu les eaux, 3 heures après il a décidé que sortir les fesses devant c’était plus rigolo! Et j’ai poussé tellement fort que j’ai fait une crotte et en plus je suis déchirée de part en part! »

OK.

Bon.
« CHERIIIII ON ADOPTE!!!! »

Parfois, c’est dur…

On se sent un peu à l’écart et inutile.

Surtout quand elles ont besoin de conseils ou de soutien et que la seule oreille disponible est la tienne.

Tu as envie de dire quelque chose, mais que tu te dis « je ne suis pas maman, je risque de dire de la merde ».

Donc tu attends désespérément qu’une autre copine, maman, vienne en aide à copine 1.
Capture

 

Le pire (pour moi) dans ce genre de cas, c’est vraiment que j’ai l’impression d’être une copine naze et d’être devenue quelqu’un qui malgré elle va atterrir hors du cercle.

Non pas parce qu’on l’a viré, mais parce que tout simplement au bout d’un moment tu te dis que, mine de rien être maman c’est un grand pas dans leur vie, que oui tu les aimes, tu es dingue de leurs gnomes, mais ça n’empêche que parfois ta place tu ne l’as trouve plus.

Bon c’est peut-être aussi une situation que toi seule vois parce que pour elles rien à changer.

Mais avouons-le, être la seule hors du « cadre », ce n’est pas facile par moment.

Pendant qu’elles disent « conjoint », »mari », »grossesse » ou « bébé » toi tu dis «adopte un mec» «rupture» «salop» «nouveau mec.» «Connard au carré encore».

Alors on espère qu’elles ne lasseront pas de toi, parce qu’il ya des moments où tu as du mal à comprendre de quoi elles parlent, que tu es complètement hors sujet ou parce que tu es la « non stable » du groupe.

Je me dis qu’elles me garderont au moins parce que je suis bonne! ^^

Partagez, ça me ferait plaisir :) !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>