Enceinte sans le vouloir !

Aujourd’hui je vais parler d’un sujet un peu tabou, la grossesse involontaire qui ne te fais pas sauter de joie ! En clair quand tu sais que tu es enceinte et que tu pleures


J’ai longtemps culpabilisĂ© de ressentir cela, je me suis sentie jugĂ©e et super honteuse de ne pas ĂȘtre comme les futures mamans qui sautent de joie quand elles l’apprennent.

Moi j’ai pleurĂ©, je ne savais pas quoi faire.

Retour en arriĂšreeeeeee !

Novembre 2016, je suis patraque tout le temps, dĂ©but dĂ©cembre pareil. Le doc me dis que c’est sĂ»rement la grippe. Ok aprĂšs tout je n’ai aucune raison de douter.
Sauf qu’au bout d’un moment cette grippe elle tient bien quand mĂȘme et surtout j’étais en retard dans mon cycle.

Qu’est ce que je fais ? Bah ce que je fais quand ça m’arrive, je vais Ă  la pharmacie je prends un test pipi et hop une fois que c’est nĂ©gatif j’ai gĂ©nĂ©ralement les anglais qui dĂ©barquent 2 jours aprĂšs.
On avait faire une soirĂ©e avec mon association de femmes entrepreneuses L’Escadron En Talons donc je n’avais pas arrĂȘtĂ© de courir partout et de dormir tard et le stress, la fatigue joue sur le cycle.

Direction la pharmacie, va savoir pourquoi je prends le modÚle digital.
Je rentre Ă  la casa, je fais mon petit pipi et là
.mĂȘme pas 30sec aprĂšs je vois un « + ».
Bug total.
Suite Ă  cela, s’affiche  « 3+ » .

Je ne tiens plus sur mes jambes, je m’enferme dans la salle de bain, je lis la notice « 3+ » Ă©gal plus de trois semaines de grossesse.
Non, impossible. Non illogique. Impossible. Pas quand tu fais ce qu’il faut pour que cela n’arrive pas !

test-grossesse-positif

Je ne pouvais pas gĂ©rer seule, alors j’ai appelĂ© des amies sĂ»res, ma soeur et ma maman ( oui cela fait beaucoup mais j’étais Ă  l’ouest).
Je pense que c’était pour rendre ça concret, pour pouvoir flipper, pleurer, parce que je savais qu’on ne me jugerais pas.
Je tremblais comme une feuille, je me disais « il faut que je le dise au Monk mais il faut dĂ©jĂ  que je sois un peu plus zen sinon ça va ĂȘtre compliqué ».

J’avais donc prĂ©vu de lui dire le lendemain ou deux jours aprĂšs.
Tu parles, c’est mon mari
je lui cache un truc au maximum 20mn/1h
j’ai tenu 20mn le temps qu’il descende.
Moi : « je suis enceinte »
Lui : « Ahahahahahahaha »
Il me regarde
Lui: « Non tu ne rigoles pas »
Je vais sur le canapé je pleure.
Il vient avec moi, lui est dĂ©boussolĂ© ce n’était pas prĂ©vu DU TOUT dans nos plans.
On est Ă©goĂŻste dans le sens oĂč on aime avoir une vie pour nous, faire ce que l’on veut. On avait prĂ©vu des choses pour 2017 etc.

Bref ce n’était pas un moment de joie du tout pour nous, surtout pour moi.
Je me disais « mais pourquoi maintenant ? 2017 est en annĂ©e oĂč je suis blindĂ©e d’organisation de mariage ! Pourquoi quand ma boite est bien, quand elle dĂ©colle ce n’est pas le bon moment je ne veux pas ! »

Oui je suis Ă©goĂŻste et je le vis trĂšs bien, je vis d’abord pour moi, mon couple et la famille.
Et dans le moi, il y a mon Ă©panouissement personnel qui passe aussi par mon travail.

En bref, il m’a fallu du temps pour savoir ce que je voulais. J’ai la chance d’avoir un mari qui ne m’a rien imposĂ©, qui m’a Ă©coutĂ© et qui a pu me parler de ce qu’il ressentait Ă©galement.

AprĂšs le choix de le garder, il a fallu du temps pour accepter que j’étais quasiment enceinte de trois mois et que j’allais accoucher en plein dans la saison des mariages, un drame pour moi.
Il a fallu encore beaucoup, beaucoup de temps pour l’accepter
vraiment 9 mois de grossesses ce n’est pas du luxe.

Ce temps m’a aussi permis d’accepter la grossesse, ce petit alien dans mon corps, apprendre Ă  l’aimer, Ă  accepter le changement, Ă  apprĂ©hender le changement.
Alors soyons clair, je dĂ©teste ĂȘtre enceinte car je ne suis plus maĂźtresse de mon corps, mais aujourd’hui je suis heureuse de me dire que je porte la vie dans mon corps.

J’aime le sentir bouger, avoir le hoquet, j’aime le voir lors des Ă©chographies, j’aime quand il rĂ©agit Ă  la voix du Monk ou Ă  la mienne.

Bref il m’a fallu beaucoup de temps pour en arriver lĂ  et j’ai eu la chance d’avoir un groupe de copines qui ne m’ont pas jugĂ©s quand je leur ai dit.
Parce que oui l’annonce d’une grossesse n’est pas un moment euphorique pour tout le monde, ĂȘtre enceinte n’est pas non plus le kiffe pour tout le monde.

Depuis j’ai accouchĂ© et je suis une maman gaga comme quoi !

Et toi as-tu Ă©tĂ© dans cette situation ou connais-tu quelqu’un dans cette situation ?

 

 

Photo par Eric Dubois-Geoffroy

Partagez, ça me ferait plaisir :) !

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>